Canyoning en vallée du rio Ara (Torla, Mont-Perdu, Espagne)

Changement de destination cette année pour le traditionnel séjour canyoning en Espagne du mois de Juin: direction le Mont-Perdu! (pour mieux retourner plus tard en Sierra de Guara!)

Installation du camp de base au camping du rio Ara de Torla, et des températures étonnamment hautes (> 30°C l’après-midi!) pour un mois de Juin à 1000 m d’altitude: des coups à rester buller dans les vasques fraîches des canyons plutôt qu’à s’enfermer dans une tente! L’option réhydratation en terrasse, conseillée par tous les bons médecins, a également largement été mise en pratique!

Au programme de la semaine, du canyon de jour, de la rando en montagne (du côté d’Ordessa ou de Bujaruelo) et du canyon de nuit (le Furco descendu d’abord de jour, a été refait avec plaisir à la frontale by night : on dira que c’est le côté spéléo du club qui ressort!), avec en moyenne 2 voire 3 groupes par jour.

Une grande diversité de descentes sont possibles dans le secteur dans des cadres grandioses par leur beauté, permettant de mélanger le côté ludique (sauts, toboggans) et travailler les aspects techniques (équipement, débrayages, …) : biefs et grosses vasques, toboggans ou sauts possibles (Furco, Forcos, Gorgol), belles verticales (Sorrosal, Lapazosa, Cebollar et sa cascade finale de 120m), gorge étroite à la limite de la spéléo (Gloces), …

Une superbe semaine d’oxygénation pour tous: merci les Pyrénées et en particulier le Mont-Perdu de nous proposer de tels terrains de jeu!

Canyons parcourus du 12 au 17 juin 2022: 
Gloces, Furco, Sorrosal, Lapazosa, Gorgol, Puerto, Cebollar, Forcos.

Une belle douche naturelle (Forcos)
Saut de nuit à la frontale (Furco)

Carpe Diem!

Le saut au ralenti: dur à réaliser …

mais tellement bon pour profiter au maximum du temps présent!

16 participants (15 membres de notre club du GSCR + Samuel en initiation)
   * les Aixois: Laure et Thierry
   * les Angevins: Clément, Julien
   * les Nantais: Xavier, Yann, Romain, Tonio, Samuel, ##
   * les Rennais: Ludo, Gildas, Cyrille, Tanguy, Yohann, Arnaud

Stage préparation moniteur canyon dans l’Ain

Direction l’Ain et ses canyons pour le pont de l’Ascension 2021!
Objectif pour certains: préparer le stage moniteur canyon organisé par Cyrille qui aura lieu en septembre prochain en Espagne dans le Mont-Perdu.

Vu la météo très humide du moment, l’équipe s’est concentrée sur des canyons de cotation 1 en caractère aquatique, habituellement peu arrosés et qui pour l’occasion coulaient bien.

Au programme:

– Biez des Cruies (V4-A1-II) le premier jour, avec une marche d’approche sans navette qu’on a rallongée… parce qu’on aime ça (euh, en fait parce qu’on s’est lamentablement planté, mais bon il faut dire que c’est assez mal tracé surtout en ce début de saison): près de 2h pour 45 minutes annoncées, sur une sente en pente continue. Bref de quoi bien se remettre en forme après ces derniers mois en activité réduite avec le contexte sanitaire.
Jolie descente enchaînant une dizaine de rappels, durant laquelle on ne quitte quasiment pas la corde: parfait pour travailler les enchaînements de verticales!

– Bief de la Valouse (V4-A1-III) pour le 2ème jour: canyon situé à 2 pas de notre gîte (commune de la Burbanche) et présentant notamment 2 magnifiques cascades (57 et 68m) bien visibles du bas de la vallée, surtout avec les conditions du moment où l’eau coulait abondamment. Les 2 grandes cascades, fractionnées, nous ont permis de travailler l’équipement et le passage de relais, dont le 2ème notamment est quasiment plein gaz!

– Noire Fontaine (V3-A1-I) pour le 3ème jour: choix d’un canyon moins vertical pour cette dernière journée de manière à travailler de manière plus confortable certaines manip: coupés de corde (du haut et intervention directe), rappel débrayable sur amarrage naturel, rappel guidé débrayable du bas, …

Au final, malgré une météo très moyenne pour une mi-mai et des niveaux d’eau conséquents, nous avons pu nous adapter en choisissant des canyons moins arrosés qui nous ont permis de travailler les manip de cordes comme on le souhaitait, sans faire boire la tasse aux 2 fusibles (Tonyo et Tanguy!) qui nous accompagnaient pour l’occasion 😉