Spéléo/Canyon dans le Jura pour le WE prolongé du 11 novembre

Direction le Jura pour notre sortie club de fin de saison! Région où l’on peut pratiquer les 2 activités de spéléo et de canyoning.

Au programme en spéléo:

  • le Pétrin de la Foudre (-85m): joli gouffre assez spacieux pour s’initier à ‘équipement.
  • la Borne aux Cassots: plus vaste réseau souterrain du Jura avec près de 20 km de développement, et une très belle diversité de paysages souterrains alternant entre fossile et actif. Une superbe balade, merci à Fred et Anne du Jura qui nous ont fait découvrir certains des plus jolis recoins de cette cavité comme la galerie des neiges ou encore la cascade du petit Niagara dans la partie active.
  • le gouffre de Haut-Crêt (-100m): la « bouse » du WE, avec une chatière à passer dans la tourbe en bas d’une trémie très instable, avec risque de parpinage de blocs sur les copains. Très peu confortable, nous nous sommes arrêtés en bas du P27 qui semble être le seul intérêt de ce trou.

Et côté canyon autour de Saint-Claude, dans la fraîcheur de mi-novembre:

  • les cascades du Grosdar et la belle cascade de la queue de cheval (C15 + C55)
  • le canyon de Coiserette, aquatique et esthétique avec 2 encaissements très marqués
  • le ruisseau de Pissevieille et sa C67 en fil d’araignée
  • les cascades de la Blénière, aérien et esthétique
  • les gorges du Flumen et sa quinzaine de rappels.

Une belle bouffée d’oxygène et d’adrénaline avant de rentrer dans l’hiver! 😉

 

Une journée d’initiation spéléo à Saulges sous le soleil

RDV sur le site de Saulges samedi 18 juillet dernier, sous un vrai soleil estival, pour faire découvrir la spéléologie à un groupe d’amis (7 personnes) nous ayant sollicité dans ce but.

Arrivée sur le site vers 10h30, petit briefing de bienvenue et présentation de l’agenda de la journée avec au programme: découverte du milieu souterrain dans la grotte René-Paul le matin, pique-nique en plein air, puis découverte de la corde l’après-midi sur les falaises du site au niveau de la grotte de la Chèvre.

Vers 11h, Dominique et Sidonie ont pris le groupe en main propre (le groupe propre, pas les mains! Les combinaisons présentaient – photos à l’appui faisant foi – à peu près toutes les couleurs de l’arc-en-ciel) … pour le mener un peu plus tard au bout de René-Paul, jusqu’au musée de sculptures sur glaise au delà du laminoir qui n’a effrayé qu’une personne sur les 7: un groupe bien motivé donc! 😉 Après pas mal de reptations et autres déplacements en « mode limace » sur sol humide (dans le laminoir notamment), le groupe est bizarrement ressorti en monochrome ou presque: d’une seule et même couleur café au lait!

Pendant ce temps, Cyrille et Arnaud se sont occupés à tisser des fils d’araignée sur la falaise pour préparer les ateliers corde de l’après-midi.

Après un bon pique-nique où les coins d’ombre étaient prisés, chaque débutant s’est vu remettre un harnais complet pour découvrir les plaisirs des montées et descentes sur corde: le passage dans la lucarne de la Chèvre avec arrivée dans la grotte réfrigérée était bien agréable vu la température extérieure de 30°!

Fin des activités vers 17h, avec déséquipement et atelier nettoyage dans la rivière des combinaisons, casques et autres éclairages ayant pris eux-aussi un bon bain de boue dans la visite matinale de la grotte René-Paul!

En somme, une bien belle journée que nos invités du jour ont de toute évidence bien appréciée!